HAROUN SADEK /ACOR/

Maison Champagnier

/les réalisations/

Maison Champagnier

Cette maison est la mise sur plan d’un projet imaginé par le propriétaire des lieux.

// LIEU

champagnier

// missions

conception
économie de chantier
suivi des travaux

// collabORATEURS

// La construction en bois se compose de 3 volumes distinctes reprenant les mêmes codes architecturaux.

Le projet est une construction d'une maison individuelle de 200m2 sur 3 niveaux en ossature bois. L'ensemble est composé de 3 volumes distinctes à l'architecture homogène mais aux altimétries et aux fonctions différentes. La partie se détache du reste par son volume de plain-pied et un bardage en mélèze à claire voie verticale, à fixation invisibles. Les grandes baies vitrées mixtes bois aluminium sont disposées de manière à profiter un maximum des apports solaires, et de la vue panoramique qu'offre le terrain. Elles se manipulent en accordéon ou à galandages pour ouvrir l’espace de vie sur les terrasses bois extérieures. Au centre l’entrée de la maison débouche sur une entrée traversante. On y retrouve l’escalier à limon central débillardé desservant l’étage devant une immense baie vitrée en quartes parties. Cette circulation verticale fait le lien avec la zone comprenant un volume à étage sur sous-sol semi-enterré. Enfin à L'est, un imposant auvent vient s'adosser contre la partie centrale.

// L’ossature bois permet des performances thermiques de premier ordre si la technologie est bien maitrisée.

Quelques mots sur les structures en ossature bois. : la garantie d’un haut niveau de performance est assurée par l’association de matériaux simples, facilement disponibles dans le commerce pour former un système constructif perfectionné et performant. La technologie doit être parfaitement maîtrisée pour répondre aux dernières normes thermiques, acoustiques et parasismiques. Chaque détail compte : Il est indispensable de croiser les couches d’isolant, de ménager des vides techniques, et d’intégrer des membranes étanches à l’eau et à l’aire. Les menuiseries et les occultations sont incrustées dans les murs avec une parfaite finition sans aucun caisson disgracieux. La préfabrication des panneaux des murs et des toitures en atelier de charpente abrité permet de s’affranchir des contraintes du site et de la météo. Ainsi l’assemblage des éléments entre eux par les compagnons se fait dans des conditions optimisées avec un outillage adapté, gage de qualité.

POINT DE VUE

avant/après

Appartement Championnet

Rénovation appartement grenoble

/les réalisations/

Appartement Championnet

Le moindre centimètre est exploité pour optimiser les 35 m2 de ce (grand) 2 pièces.

// LIEU

Grenoble

// missions

conception
économie de chantier
suivi des travaux

// collabORATEURS

// Au vu de l’agencement des pièces inadapté ainsi que la vétusté des équipements nous sommes repartis d’une feuille blanche.

Cet appartement du XIXe siècle, situé dans le quartier Championnet à Grenoble, avait sérieusement besoin d’une rénovation de fond en comble. La surface modeste de 36 m2, l’agencement des pièces inadapté à une utilisation actuelle, ainsi que la vétusté des équipements nous a conduits à redessiner l’ensemble à partir d’une feuille blanche. Ainsi nous avons littéralement tout rasé pour revenir à un plateau vierge et redistribuer l’espace à notre guise.

// La conception de mobilier sur mesure est un outil indispensable à l’optimisation de ces petites surfaces.

Nous avons divisé l’espace en 2 volumes jour et nuit séparé par un par un caisson central regroupant la salle de bain, une partie de la cuisine et les rangements de l’entrée. Les 2 zones peuvent être isolées grâce à un panneaux coulissant. La cuisine a été transférée du côté de la façade principale côté rue, tandis que la chambre, le dressing et la salle de bain ont été rassemblés dans une seule et même pièce donnant sur une arrière-cour, jouissant d’une meilleure tranquillité. Pour contourner la contrainte du vis-à-vis inhérent à ce type de bien en centre-ville, les brise soleil orientables installés sur chaque ouverture permettent de se cacher des regards tout en bénéficiant de luminosité naturelle.

// Avant de démolir des cloisons dans le bâti ancien, il est nécessaire de faire réaliser une étude structurelle par un bureau d’étude.

Coté travaux, nous avons isolé toutes les parois extérieures : (murs, plafond et sol), bâti de nouvelles cloisons, créé un faux plafond, rénové les menuiseries, refait les installations électriques et sanitaires, posé un nouveau sol. L’installation de chauffage est désormais pilotable à distance. Pour optimiser le moindre cm2, nous avons conçu un mobilier sur mesure, parfaitement intégré aux espaces, comprenant un dressing, des rangements dans l’entrée et la cuisine. Par conséquent l’espace ultra-optimisé, la circulation fluide, les aménagements fonctionnels et élégants donnent une nouvelle vie à cet appartement de style scandinave.

POINT DE VUE

avant/après

Chalet Le Sappey en Chartreuse

Chalet Chalet Le Sappey en Chartreuse

/les réalisations/

Chalet le Sappey en Chartreuse

Un agrandissement imposant et une rénovation de l’existant transforment ce chalet de montagne.

// LIEU

LE SAPPEY EN CHARTREUSE​

// missions

économie de chantier
suivi des travaux

// Cette restructuration complète porte sur la rénovation de l’existant, une extension en ossature bois et les abords.

Les nouveaux propriétaires de ce chalet en madrier datant des années 70 / 80 se son projetés sur ce terrain au beau milieu de la Chartreuse dans l’optique d’une restructuration globale du logement. En effet la surface insuffisante et les finitions intérieures austères de qualité moyennes de la construction d’origine on aboutit à un projet global basé sur 3 axes : une réhabilitation du volume existant en atténuant atténuer l’effet “chalet madrier”, une extension en ossature bois sur 2 niveaux, et un ré-aménagement des abords comprenant la création d’une terrasse sur pilotis partiellement couverte autour des façades principales.

// La rénovation d’une structure en madrier est un projet ambitieux au vu sur ce mode constructif.

Premier constat avant même de planter un clou : rien n’est droit ! La dalle présente des irrégularités significatives, Les murs ne sont pas d’aplomb, les menuiseries ne sont pas étanches à l’air. Autant de désordre à prendre en compte pour intégrer les nouveaux matériaux dans les règles de l’art. Au centre du nouveau projet, nous avons complètement ouvert l’escalier sur les circulations en créant une dizaine d’ouvertures dans la structure en madrier existantes. Les rambardes en bois ont été remplacées par une structure légère en fer plat brute patiné, pour ramener un maximum de lumières et de transparence au centre de l’habitation.

POINT DE VUE

avant/après